lundi 2 juillet 2012

Inauguration du château: la cloche offerte par l'association n'a pas sonné

Sur France Bleu Périgord, les propriétaires du château ont annoncé que, pour l'inauguration du château, ils avaient fait le choix de ne pas inviter l'association et ses adhérents qui représentent le passé. Ils ont préféré se tourner vers l'avenir et inviter les 200 bénévoles qui se sont manifestés depuis 10 mois. Cela avait le mérite d'être clair. Notre déception a été à la hauteur de nos 23 années d'investissement bénévole pour ce patrimoine. Néanmoins, lors de cette inauguration, comme le relate Sud-Ouest, Jacques Guyot a rendu hommage à l'oeuvre de l'association "que nous n'oublierons jamais". Dont acte.

Ouverture du château à la visite le 1er juillet 2012
En attendant de pouvoir entendre, un jour, notre cloche tinter dans le vallon de la Gardonnette, nous vous invitons à venir visiter ce magnifique château médiéval merveilleusement restauré par ses propriétaires. Il est sauvé, il revit ouvert au public, notre mission est désormais totalement remplie. C'est là notre satisfaction.

25 commentaires:

  1. Si Bridoire était une mariée, son mari la laisserait-il inviter son ex petit ami à son mariage, même s'il s'agit d'un ami commun? Pas sûr...
    Et l'ex, certes vexé mais clairvoyant, n'y verrait au final qu'un problème protocolaire tout a fait trivial, et mettant plus mal à l'aise le mari lui-même que les autres protagonistes.
    Aidons ce mari qui a du pain sur la planche au lieu de la lui cirer, comme tant d'autres ! ET VIVE LA MARIÉE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et lorsque le marié sera lassé, on parie qu'il appellera l'ex petit ami!!!

      Supprimer
  2. Ah, c’était un beau mariage !

    La mariée était superbe, dans son voile de tuiles périgourdines (personne n’a remarqué sa tache de couperose sur la joue).
    Les Guyot lui avaient fait une « grande toilette ». Que dis-je ? ils lui avaient offert des vêtements tout neufs, depuis la cuisine jusqu’à la chapelle en passant par les magnifiques salons et salles à manger qui fleuraient bon la cire.
    A l’étage, la mariée n’avait pas eu le temps de se repeigner ni d’ajuster ses atours – D’ailleurs, elle s’était à peine remise des multiples offenses et attouchements que lui avaient fait subir de soi-disant prétendants (disons plutôt des voyeurs lubriques…).
    Heureusement, de preux guerriers avaient vaillamment défendu son honneur. Ils savaient bien, eux, qu’ils n’étaient que les « chevaliers servants » de la dame de leurs pensées. Ils savaient bien, eux, qu’un jour viendrait où un beau prince descendrait sur son fringant destrier, de bien loin au Nord de la Gardonnette, pour épouser celle qu’ils avaient fait le serment de protéger !
    Alors, certains de ces preux avaient un peu l’âme en berne, pourtant ils savaient bien…

    De puissants connétables étaient venus apporter leur bonne parole et leur soutien aux Guyot. Ils ont tous rendu hommage aux vaillants chevaliers. Leur chef a bouclé trois roquets dans leur niche (moi, j’ai jeté la clé dans la Gardonnette : on ne sait jamais…).

    Et savez-vous ce qu’elle m’a dit au creux de l’oreille, la belle mariée ? « Je pars en voyage de noces pour trois mois, au retour nous ferons une grande fête en l’honneur de mes chevaliers-servants. Mes pensées sont à l’abri, en attendant…sous une cloche ! »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un seul roquet et toujour dangereux il veut tout c est lui qui veut tenir les reines pas de chance d autre le renvoie vers la gardonette

      Supprimer
    2. si c'était un beau mariage , voilà en tous cas un bien bel hommage !!! Merci Buridorium !!! et faisons Fi à tous ces mécréants ... les baves des crapauds n'atteindront pas la blanche colombe !!!!!!
      LONGUE ET BELLE VIE A CE MAGNIFIQUE CHATEAU

      Supprimer
  3. Bravo Buridorium ,c'est trés bien cette fois ci , il ne faut pas dans vos expréssions que vous vous comprenez,le faire subir dans vos lectures à des personnes qui parfois ne vous comprennent pas !et , par moment sont obligés d'aller chercher dans le dico, la signification ... mes hommages (...)

    RépondreSupprimer
  4. Très belle prose Buridorium, qui résume magnifiquement la situation ! Place à l'avenir sous une nouvelle robe !

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui compte, c'est que l'union soit éternel, pour le meilleur et pour le pire! Le pire: restaurer, entretenir, maintenir le cap vers la renaissance. Le meilleur: pérenniser, partager, transmettre aux générations futures.
    Longue vie aux mariés!!!

    RépondreSupprimer
  6. Pitoyable !... Je parle de la prose.

    RépondreSupprimer
  7. voila la reussite est total

    RépondreSupprimer
  8. sympa pour les autres bénévoles qui ont aussi oeuvré à la restauration de ce château

    RépondreSupprimer
  9. le reportage "des racines et des ailes de ce 18 juillet me laisse bien perplexe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas vu, mais j'imagine que comme lors des reportages à Lurcy levis ou à La Ferté, le chateau ne fonctionne que grâce à la famille , unie, travailleuse, et on ne parle pas de ceux qui travaille par derrière!!!

      Supprimer
  10. depuis le reportage qu'est ce qui a changé et ou en sont les travaux de rénovation ?

    RépondreSupprimer
  11. Sympa de faire bosser les bénévoles et d'en tirer les bénéfices.

    RépondreSupprimer
  12. les bénévoles forment une belle équipe soudée il serait plus sain de ne pas intervenir sauf si vous en êtes et dans ce cas venez parler aux autres!!
    le reportage du 18 juillet est identique au précédent du 25 avril
    pour apprécier ce qui a changé venez le visiter !!!
    pour ce qui est des bénéfices tout le monde ne vit pas que pour le fric que personne n'emportera dans sa tombe , il y a aussi des mécènes qui oeuvrent pour se faire plaisir , pour l'amour du château et qui ont comme récompense suprême l'accès permanent dans ce magnifique patrimoine qui sentimentalement leur appartient un peu et la reconnaissance et l'amitié de la famille GUYOT ? des personnes au dessus du commun !!!

    RépondreSupprimer
  13. Partante pour une visite, j'ai hâte de voir le monument restauré !

    RépondreSupprimer
  14. bonjour,
    bénévole j'ai été, et bénévole je suis parti, au chateau de la Ferté, qui doucement se replonge dans l'oubli, après avoir subit le même sort lors de l'achat de Lury levis, et de l'abbaye de Cassan.
    les châteaux rachetés fonctionnent grace aux employés dont on ne parle jamais!!!
    Faites une visite en caméra cachée, l'image d'Epinal de la famille unie et travailleuse sera peut-être un peu écornée.
    Mais bon courage aux bénévoles, en espérant que comme ailleurs ils ne soient pas déçus!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous etes des casseurs despoirs ils faut se taire cela salutaire pour nous

      Supprimer
    2. Bonjour, pas un casseur d'espoir, j'espère sincèrement que cela marchera, mais faîtes un tour à La Ferté et vous comprendrez!

      Supprimer
    3. famille unie surement mais mis a part le patriarche les autres n'en foutent pas une rame !!!

      Supprimer
  15. choquant quand même le refus d' inviter l 'asso !
    le passé n 'est- ce pas ce que nous voulons tous conserver ????
    PAS BRAVO AUX PROPRIETAIRES QUI ME DECOIVENT
    d'une façon ou d'une autre il fallait inviter tous ceux qui ont oeuvré pour Bridoire....

    une déçue de la mentalité humaine toujours mesquine quoi qu'on fasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le silence beaucoup plus salutaire

      Supprimer
  16. Une inauguration est toujours salutaire !

    RépondreSupprimer
  17. Les frères Guyot si médiatique à la télé ne ce sont jamais venté de leur échec avec le château de Lurcy-Levis qui maintenant est laissé à l'abandon et se dégrade à la vitesse grand V. Pourtant ils l'avaient restauré grossièrement pour la visite et y avait donné quelques animations pour récolter des fonds. Que c'est- il passé ? En tout cas ça fait mal au coeur de le voir aujourd'hui. Je tenais à vous en faire part. Une amoureuse du château de Levis dans l'allier.

    RépondreSupprimer