jeudi 27 novembre 2014

Retour du cœur de Charles de Foucauld à Bridoire,suite...

Après plusieurs mois d'investigation, nous avons pu obtenir des documents et plusieurs témoignages différents pour élucider le retour possible, en 1966 à Bridoire, de l'urne contenant le cœur de Charles de Foucauld. Malheureusement le témoin principal qui a caché ce cœur dans le Hoggar en 1962 est décédé en 2007. Il était le seul susceptible de l'avoir discrètement rapatrié en France pour le sauver d'une destruction inamicale suite à l'indépendance de l'Algérie.

Que contenait la caisse arrivée à Bridoire provenant de Tamanrasset ? Plusieurs témoignages concordants permettent de conclure qu'il s'agissait bien de reliques liées au corps de Charles de Foucauld. Est-ce l'urne contenant son cœur qui a été enchâssée dans un mur de la chapelle lors d'une cérémonie très solennelle le 4 décembre 1966? 
L'importance de la cérémonie, la présence de notables et d'un piquet d'honneur militaire avec drapeau et clairons accréditent qu'il s'agissait bien du retour d'un corps ou d'une partie en un lieu où la personne n'est pas décédée. Il nous faudrait alors, pour être plus affirmatif, vérifier certains détails matériels qui nous ont été donnés.

Malheureusement notre association n'est pas la bienvenue à Bridoire, cette interrogation restera donc encore une énigme. Personne aujourd'hui, que ce soit à Tamnarasset ou en France n'a été en mesure de dire avec certitude si le cœur de Charles de Foucauld est toujours caché dans le Sahara ou s'il est revenu discrètement à Bridoire. Le buste en cire de Charles de Foucauld qui a trôné très longtemps au dessus du châtelet d'entrée a disparu dans les années 1980. Au dessous était inscrit la mention "je garde Bridoire". Était-il donc revenu? 
La question méritait bien d'être posée mais, pour l'instant, elle ne peut avoir de réponse définitive.

C.L (coprésident)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire